Scroll Top

Vision 2025 de l’IFAJ

Au fur et à mesure que l’IFAJ étend sa portée et son influence, les plans d’avenir de l’organisation sont essentiels à sa croissance et à son positionnement futurs. Par suite d’une réunion de l’exécutif de l’IFAJ qui s’est tenue à Dublin en décembre 2018, il a été décidé de rédiger un plan « Vision 2025 » pour développer une perspective stratégique et un plan d’action pour l’IFAJ.

Le Plan « Vision 2025 » doit soutenir :

  • Le rôle et les aspirations et répondre aux difficultés des guildes, des journalistes et des communicateurs affiliés
  • L’amélioration professionnelle et le développement des jeunes
  • La participation active des pays affiliés existants
  • La couverture mondiale, y compris la participation de nouveaux pays, importants producteurs de denrées alimentaires
  • Les affiliations avec d’autres organisations mondiales
  • La liberté de la presse

Le comité « Vision 2025 » a été présidé par Jane Craigie, soutenue par quatre autres membres du Comité exécutif de l’IFAJ, Pulack Ghatack (Bangladesh), Kurt Lawton (États-Unis), Jefferson Massah (Libéria) et Jacqueline Wijbenga (Pays-Bas).

« La diversité des personnes et des pays représentés au sein du comité nous met dans une position de force nous permettant de refléter fidèlement la diversité des membres de l’IFAJ, » déclare Jane Craigie.

« Afin de s’assurer que le Plan « Vision 2025 » reflète les besoins et les espoirs des pays affiliés, notre comité a décidé de mener une enquête auprès des membres de l’exécutif de l’IFAJ des pays affiliés. »

Résultats de l’Enquête

L’enquête a été complétée par 28 des 50 pays membres de l’IFAJ. Il a mis en évidence les priorités suivantes pour le Plan « Vision 2025 », par ordre de priorité :

  1. Rendre le Congrès annuel de l’IFAJ plus abordable ;
  2. Proposer des possibilités de perfectionnement professionnel ;
  3. Proposer des formations pour le développement des jeunes ;
  4. Faciliter la possibilité de contacter des membres individuels de l’IFAJ [ce problème a déjà été résolu avec le déploiement du nouveau portail destiné aux membres qui sera hébergé sur le site web de l’IFAJ] ;
  5. Encourager la tenue d’un plus grand nombre d’événements régionaux ;
  6. Contribuer à stimuler la participation au sein de l’IFAJ dans les pays affiliés ;
  7. Soutenir les guildes affiliées dans le recrutement de nouveaux membres ;
  8. Promouvoir la liberté de la presse.

L’enquête a également fait ressortir les objectifs prioritaires suivants pour le plan de la « Vision 2025 » :

  1. Établir des liens importants avec des organisations mondiales/régionales, de nouveaux pays, des membres existants.
  2. Garantir l’équité, l’inclusion et la liberté de la presse pour tous les pays et les individus affiliés.
  3. Renforcer la résilience de l’IFAJ et des guildes affiliées par les moyens suivants :
  • Économique
  • Géopolitique
  • Les personnes et leurs compétences (DPC, leadership et jeunesse)

Plan de mise en œuvre en huit points

Le plan de mise en œuvre suivant a été présenté à la Réunion exécutive et à l’Assemblée des Délégués lors du Congrès 2019 de l’IFAJ aux États-Unis et sera adopté lors de la prochaine réunion par téléconférence de l’exécutive de l’IFAJ, sous réserve d’approbation par le Comité. Le plan qui se constitue en huit points est le suivant  :

  1. Nommer un président et un conseil d’administration pour la Fondation de l’IFAJ ;
  2. L’IFAJ doit créer un processus et soutenir les guildes affiliées afin qu’elles approchent et mobilisent les principales nations agricoles et les pays voisins pour les faire adhérer à l’IFAJ et ainsi créer des réseaux régionaux ;
  3. Donner à la Fondation de l’IFAJ les moyens pour établir des partenariats et créer des opportunités de financement avec les organisations internationales citées [dans le plan de la Vision 2025] ;
  4. Établir un système de « copinage » entre les guildes affiliées afin que celles-ci s’entraident pour relever les principaux défis, saisir les opportunités et répondre aux besoins opérationnels, tout en fournissant à IFAJ des études de cas sur « ce qui a marché » ;
  5. L’IFAJ doit créer un groupe de travail ayant pour mandat de planifier une stratégie pour des places moins chères, ou financées, pour les délégués au congrès et autres options de DPC (p. ex. autres événements, streaming en ligne, etc.) ;
  6. L’IFAJ doit créer une page Web sur les événements internationaux de DPC pour lister les événements de l’IFAJ, les événements régionaux, des guildes affiliées et les événements en ligne ;
  7. Le présidium de l’IFAJ définira un plan de résilience à long terme pour le développement des jeunes et des futurs dirigeants de l’IFAJ, en s’appuyant sur les programmes Master Class et Young Leaders ;
  8. Mettre en œuvre une stratégie qui s’assure que les guildes affiliées inactives soient abordées de manière proactive pour déterminer leurs problèmes et leur apporter du soutien afin d’éviter que l’IFAJ ne perde des membres.

Dans ses commentaires sur le Plan de la Vision 2025, Owen Roberts, Président de l’IFAJ, a déclaré :

“Les recommandations du comité de vision donnent à l’IFAJ une feuille de route importante à suivre et des cases à cocher lorsque les recommandations deviennent des réalisations. Les membres de l’exécutif qui ont contribué à la vision en participant au sondage du comité peuvent être assurés que leurs contributions ont été entendues et appliquées. Je félicite le comité pour sa diligence et j’ai hâte de voir l’IFAJ évoluer vers la prochaine décennie, guidée par la vision présentée ici.”