Message de la Présidente

La pandémie domine notre existence depuis près d’un an maintenant. Elle a restreint notre vie quotidienne et notre travail, mais a également mis en évidence l’importance de l’agriculture et de la production alimentaire. Lorsque les choses reviendront à la normale, la société se concentrera, espérons-le, davantage sur l’agriculture, qui impose également de nouvelles exigences et nous offre davantage de possibilités en tant que journalistes et communicateurs agricoles.

La pandémie nous a également empêchés de nous rencontrer dans la vie réelle pendant longtemps. Comme je pense que beaucoup d’entre vous le savent déjà, il n’y aura pas non plus de congrès de la FIJA en présentiel cette année. En raison des conséquences de la COVID-19, la guilde danoise a finalement dû annuler son congrès, y compris en 2021, et prévoit désormais un congrès au Danemark en 2022. 

Le comité de direction de la FIJA a également décidé de modifier le calendrier du Congrès. Cela implique que le Congrès en 2023 se tiendra au Canada, 2024 en Suisse, 2025 en Israël, 2026 au Kenya et 2027 en Croatie. Nous remercions les Danois pour leur persévérance, les Suisses pour leur flexibilité et tous les futurs organisateurs du Congrès pour leur solidarité. 

Au lieu d’un congrès en présentiel, nous organiserons un e-congrès du lundi 21 juin au mercredi 23 juin 2021. La planification a commencé, et il est prévu d’y inclure des sessions de développement professionnel ainsi que des activités sociales. Si vous souhaitez participer à l’organisation, nous vous prions de contacter notre bureau mondial.

L’absence d’un Congrès en présentiel depuis plusieurs années est une situation inédite pour la FIJA. Notre comité de liaison et des congrès examinera les enseignements que nous pouvons en tirer et les développer à l’avenir. Je préfère ne pas intervenir avant leur travail, mais puisque nous sommes de plus en plus habitués aux événements numériques, il pourrait y avoir de nouvelles possibilités d’organisation et de participation aux futurs congrès et réunions. Mais après tout, je suis pleinement consciente de l’importance sociale des congrès et autres événements. Nous nous rencontrerons certainement en présentiel dès que cela sera possible.

D’ici là, veillez à votre sécurité, lavez-vous les mains et observez la distanciation sociale. Mais n’oubliez pas de rester en contact avec vos collègues et amis de la FIJA par le biais des canaux numériques et des réseaux sociaux. 

Vera Lynn a chanté auparavant suite à une époque difficile : « On se reverra, on ne sait pas où, on ne sait pas quand. Mais je sais que nous nous retrouverons un jour ensoleillés. »

Lena Johansson, Présidente de la FIJA