Le Comité exécutif de la FIJA vise 2025

La réunion semestrielle du Comité exécutif de la FIJA a été organisée par la Guilde irlandaise des journalistes agricoles du 31 octobre au 3 novembre à Dublin, en Irlande. Plus de 20 membres provenant du Présidium, du Comité exécutif et du Bureau Mondial de la FIJA ont participé à deux jours de réunions, à plusieurs visites d’exploitations agricoles et à un débat sur le Brexit, dont les répercussions sur la frontière entre l’Irlande indépendante et l’Irlande du Nord, notamment sur les échanges agricoles, sont considérables. La cérémonie semestrielle de remise des prix de la guilde irlandaise, qui a réuni plus de 200 participants pour une soirée officielle en cravate noire, a toutefois été l’événement le plus important.

Revenons aux affaires, et il y en avait beaucoup à discuter et à décider pour les cadres supérieurs.

Merci !

La réunion irlandaise en question a été la dernière pour trois anciens membres, Riitta Mustonen de Finlande, Allison Finnamore du Canada et Nico Van Burick d’Afrique du Sud. Riitta participait aux congrès de la FIJA depuis les années 1990. Elle a été secrétaire générale du présidium de la FIJA de 2012 à 2016. De plus, elle a été présidente du comité des membres, des avantages et de la diffusion au Comité exécutif de l’association. Allison était membre du comité exécutif depuis 2010 et a présidé le comité de la formation professionnelle ainsi que l’organisation du prix « Star » dans la catégorie photographie. Nico a participé en tant que membre exécutif pendant un certain nombre d’années. Il a été membre du comité Vision 2020 et a joué un rôle important en accueillant le congrès de la FIJA en Afrique du Sud en 2017. Un grand ” Merci ! ” pour tous leurs efforts dévoués au nom des journalistes agricoles du monde entier.

Nico Van Burick s’est joint à une partie du rassemblement irlandais des cadres par téléréunion, ainsi que quatre autres membres exécutifs : Jefferson Massah du Libéria, Daud Abdi Daud Dimbil de Somalie et Jean de Dieu Ininahazwe du Burundi.

 

Vision 2025

Le changement culturel de la FIJA (voir le récent blog du Président Owen Roberts) a commencé en 2013 avec le Comité Vision 2020, qui a été formé dans le but de recommander à la FIJA de devenir une organisation plus globale. L’une de ces recommandations consistait à modifier la constitution pour accroître le taux d’adhésion, qui est passé de 33 à 50 membres en seulement trois ans, ce qui représente un grand succès. Ainsi, avec 2020 à l’horizon et une grande partie du plan de mise en œuvre en 10 points ayant été accomplie, il est temps de se tourner vers la Vision 2025 et de créer un nouveau mandat pour faire avancer le programme de la FIJA. Dans cette perspective, le comité Vision 2025 sera formé au début de 2019 dans le but de présenter, d’ici la fin de l’année, un nouveau plan quinquennal. Restez branchés pour plus de nouvelles sur Vision 2025 !

 

Plan de communication

En discutant de divers points organisationnels, y compris les frais d’adhésion, il est devenu évident que la FIJA offre un large éventail d’avantages et d’activités à ses membres, mais elle devrait quand même améliorer la diffusion de tout ce qu’elle fait. Ainsi, en tant que communicateurs, il a été confié au Comité des communications le mandat de préparer un plan de communication, et au Comité des adhérents de dresser une liste de tous les programmes et activités organisés par la FIJA. Ces points ont été examinés lors de la réunion du Comité exécutif et seront mis en œuvre début 2019.

 

Code de conduite

La FIJA a travaillé à l’élaboration d’un code de conduite en 2018, le but étant de fournir aux adhérents des conseils sur la conduite professionnelle afin de garantir à chacun une expérience collégiale, respectueuse et sans harcèlement. Les dernières observations concernant ce projet ont été reçues lors de la réunion irlandaise du comité exécutif et il sera prochainement soumis à un examen juridique avant d’être publié début 2019.

 

Fondation et S.A.R.L. FIJA

Les travaux se sont poursuivis sur la rédaction des règlements administratifs de la fondation proposée et la préparation des révisions de la constitution de la FIJA afin que celle-ci puisse devenir une organisation à but lucratif officiellement enregistrée. Ces dispositions seront discutées plus en détail lors de la réunion du Comité exécutif prévue pour le 30 janvier 2019, puis décidées lors d’une Assemblée spéciale des délégués le 8 mai 2019. Il s’agira de la première fois que la FIJA tiendra une telle réunion en ligne par voie électronique et des recherches devront être menées sur les logiciels de vote afin de garantir que les décisions puissent être prises d’une manière efficace et appropriée.

 

Nouvelle catégorie de membre

La FIJA a reçu une lettre de demande de renseignements de la part du Conseil des publications sur l’élevage au sujet de son adhésion à celle-ci. Cette association basée aux États-Unis possède une cinquantaine de publications sur l’élevage, sachant que certaines des personnes impliquées dans ces publications sont déjà membres de la FIJA par le biais de l’Association américaine des éditeurs agricoles (AAEA). Bien que cela représente un nouveau potentiel d’adhésions pour la FIJA, sans compter les nombreuses demandes de renseignements de la part des journalistes individuels en provenance de pays non-membres, les critères actuels rendent la tâche d’adhésion de ces membres potentiels plus ardue. Par conséquent, le Comité d’adhésion est en train d’examiner des options pour la révision des critères d’adhésion afin de profiter de l’accueil d’un plus grand nombre de membres chez la FIJA.